Tonomètres

A ne pas manquer

Filtrer par tarif

SOUS RUBRIQUES Tonomètres

Tonométrie : mesure de la pression intra oculaire

Le TONOMETRE est l’appareil de l’ophtalmologiste qui permet de mesurer la pression intra oculaire (PIO) dans l’oeil. Cet équipement médical réalisant une tonometrie, est particulièrement utile, puisqu’il permet de mettre en évidence une pression oculaire élevée voire excessive (hypertonie) de l’oeil. Cet examen s’avère utile pour dépister et diagnostiquer un glaucome.

Nous vous proposons une gamme complète allant du tonomètre de table au tonomètre portable, parmis lesquels nous distinguons 2 types d’appareils :

  • Le TONOMETRE à air ou sans contact :
    Le TONOMETRE à air va projeter de l’air directement sur la cornée ce qui va créer une déformation de celle ci grâce à la force du jet. Pour se faire, l’appareil aura besoin de 3 mesures afin de créer une moyenne de la pression intra-oculaire (PIO), ce qui permettra de déterminer si il y a une pression normale ou excessive (hypertonie).
    Certains appareils sont aujourd’hui en capacité de prendre des mesures plus rapides et plus précises comme le tonomètre Pulsair Intellipuff qui grâce à son dispositif de 5 ème génération offre non seulement un résultat définitif et toujours juste, mais se distingue aussi par un confort pour l’ophtalmologiste avec un matériel petit, silencieux, léger et simple d’utilisation.
  • Le TONOMETRE à aplanation ou aplanomètre :
    Il utilise une technique de tonometrie par applanissement. Mis directement au contact de la cornée, cette méthode nécessite l’instillation d’un collyre anesthésique pour pouvoir mesurer la pression intra-oculaire (PIO). Un appareil tel que le tonometre à aplanation ACCUPEN permet des mesures précises avec peu de calibrage. Il reste très ergonomique avec des lignes de visées permettant une visualisation facile de la cornée facilitant la centralisation et la perpendicularité avec une prise en main facile pour les droitiers comme pour les gauchers.

Le saviez vous - Tonomètre

Mesure de la pression intra-oculaire chez l’enfant :

La mesure de la pression intra-oculaire (PIO) chez l’enfant est difficile en raison des problèmes de coopération, de technique de mesure et de l’absence de norme tensionnelle bien établie; les instruments utilisés et les conditions cliniques diffèrent selon les études. Seule la tonométrie à air permet une mesure sans contact, mais les valeurs sont souvent surestimées, en particulier chez l’enfant qui cligne les yeux. Toutes les autres techniques de mesure nécessitent un contact (Goldmann, Perkins, Tono-Pen, ORA, RBT) et restent délicates chez le jeune enfant. Selon les différentes études, la pression intra-oculaire, prises sous anesthésie générale au tonomètre de Perkins, est inférieure à 8 mmHg avant l’âge 3 mois, inférieure à 12 mmHg entre 6 et 9 mois. Ensuite, la PIO augmente de 1 mmHg par an jusqu’à l’âge de 12 ans et certains proposent pour calculer la pression moyenne chez l’enfant, To = 0,71 x âge (ans) + 10. Vers 10-12 ans, la PIO devient similaire à celle de l’adulte. Cependant, le glaucome de l’enfant reste rare, que ce soit le glaucome congenital (avant 3 ans), le glaucome juvénile primitif héréditaire (entre 3 et 18 ans), souvent très hypertone, chez lequel on retrouve des antécédents familiaux glaucomateux, ou le glaucome secondaire qui survient dans un contexte particulier évocateur. Ainsi, quelle que soit la technique utilisée, toute hypertonie oculaire chez l’enfant doit être confirmée par une autre technique de mesure, corrélée à l’épaisseur cornéenne pour éliminer les fausses hypertonies qui ne sont pas rares en consultation courante, et confrontée au reste de l’examen clinique, morphologique (nerf optique) et fonctionnel (champ visuel). Source : site internet science direct.

Catalogue Retail

Menu